FRC Mobility Specialist, kesako? Retour de formation

Ce 24 et 25 juin, j’étais à Magdeburg pour suivre  la certification Functional Range Conditionning, mise au point par le Dr Andreo Spina. Le week-end a été dispensé par 2 autres instructeurs que lui même, Dewey Nielsen et Mickael Ranfone. Si vous ne les connaissez pas, un conseil, suivez les sur Instagram !

Tout d’abord, pourquoi j’ai choisi la formation de Spina ?

– Diplômé en Kinésiologie ( kinésithérapeute chez nous)
– Docteur en chiropraxie avec la plus haute distinction
– Détenteur d’un John W.A. Duckworth Award
– Est devenu le premier étudiant pré-diplômé à enseigner dans le laboratoire de cadavres au département d’anatomie humaine au Chiropractic College Poste qu’il a poursuivi tout au long de son programme de bourses d’études supérieures
– Chercheur publié et auteur dans de nombreux ouvrages sur la médecine sportive

Il connait donc un peu le corps humain 😀

Est-ce que cette formation vaut le coup ?

Réponse courte : définitivement oui ! Absolument tous les entraineurs et thérapeutes devraient la suivre.

FRC qu’est ce que c’est?

Spina a mis au point un système englobant thérapie manuelle et entrainement.
Selon lui et à l’instar de ce que l’on nous rabâche en France, le métier de thérapeute et celui d’entraineur est le même et sont indissociables : provoquer une adaptation des tissus humains en leur transmettant une demande.

Le thérapeute transmet une force externe dans ce but (pression, manipulation…)
L’entraineur transmet une force interne, par la mise en tension des muscles et tissus.

La définition : FRC est un entrainement systématique utilisant des principes guidés par la science, visant à l’acquisition et la maintenance de la mobilité fonctionnelle, de la résilience et santé articulaire.

En termes plus simple, FRC vise à augmenter la mobilité, la résistance des tissus conjonctifs aux contraintes (capsule, ligament, tendon…) et leur durée de vie.

Cool non ?

Qu’est ce qu’on apprend exactement à faire ?

On va prendre à l’envers la question. Ce n’est pas un répertoire d’exercices, tout sauf ça.
Dewey aime bien dire : “Le mauvais coach utilise une répertoire d’exercices. Le bon coach utilise des principes (guidés par la science) pour créer l’exercice dont le client a besoin.”

La mobilité est très très très différente de la souplesse. En fait la plupart des filles les plus souples que je connais ne sont pas plus mobiles que moi voire moins.

Exemple simple : faites faire une flexion de hanche passive à la fille la plus souple que vous connaissez. Faites lui maintenant faire le même mouvement activement. A part les danseuses classiques, la plupart des personnes souples peineront à atteindre 90° en actif, mais peuvent largement atteindre 130° passivement.

Souplesse: capacité de se plier sans casser. capacité d’atteindre une certaine amplitude passivement.
Mobilité : capacité de se mouvoir.

La souplesse n’améliore absolument pas le contrôle de l’articulation et peut mener à la blessure. La souplesse est cependant très cool sur Instagram et c’est là sa seule utilité ! C’est une ROM (range of  motion) passive, inutilisable donc inutile.
La mobilité est donc par essence active. Elle est un mélange de force articulaire et de contrôle neurologique. Les blessures arrivent principalement dans les amplitudes articulaires non contrôlées. La souplesse augmente la différence entre ROM contrôlée (active) et non contrôlée (passive). Plus cette différence est grande, plus grandes sont les chances de se blesser. Dans mon exemple plus haut, les 40° d’écart laissent une fenêtre énorme de possibilité de blessures.
Désolé pour le mythe de la souplesse qui s’effondre. La souplesse seule en soit est aussi mauvaise que son absence et même pire. Un article est prévu prochainement là dessus.

On apprend donc dans la formation FRC, non pas à gagner en souplesse mais à gagner en contrôle articulaire tout en augmentant l’amplitude disponible, en mobilité donc.
Les principes utilisés pour atteindre ces objectifs sont expliqués d’une manière accessible malgré les données scientifiques parfois très complexes. Spina est un génie de la pédagogie.

Qu’est -ce que je peux faire avec ça?

Le système FRC permet entres autres :
– d’évaluer très efficacement les capacités articulaires d’une personne
– de réhabiliter à la suite d’une blessure
– d’augmenter la capacité d’absorption des tissus pour que les prochains accidents ne génèrent pas autant de dommage ( “prévention” des blessures)
– d’améliorer la mobilité d’à peu près n’importe quel homo sapiens à la condition que ce ne soit pas un problème osseux.

Rien que ça.

A qui s’adresse la formation?

J’ai envie de dire n’importe qui qui appartient au genre homo sapiens. Tout de même deux choses à savoir :

– Pour l’instant la formation est uniquement en anglais. Et on sait à quel point les français sont bons en langues ! C’est d’ailleurs la raison pour laquelle rien qu’à New York plus de 100 personnes sont formées et en France nous sommes 2.

– Le contenu est dense, très dense. Il nécessite de solides connaissances préalables pour pouvoir en profiter pleinement car comme je l’ai dit plus haut, ce n’est pas un répertoire d’exercices. Il faut créer soi même les exercices, ce qui demande de maitriser un bon bout d’anatomie, de physio et de biomécanique.
Un pratiquant ne tirera pas grand chose d’un tel week-end et devrait plutôt chercher des praticiens, répertoriés sur ce lien. Par contre tous les professeurs, animateurs, coachs… devraient suivre cette formation car c’est réellement un sujet majeur que personne n’aborde aussi clairement.

Le tarif est de 900€ environ, aucune formation en France n’est prévue pour l’instant (même si on compte bien les faire venir), il faut donc prévoir le trajet en sus.

Conclusion

Je connais les travaux de Spina depuis environ 1 an et demi, notamment par sa collaboration avec Ido Portal. J’utilise certains principes qu’il aborde dans la formation depuis et ça fonctionne bien mieux que n’importe quoi d’autre essayé avant. Mais il me manquait beaucoup de pièces du puzzle, l’encadrement d’instructeurs exceptionnels, leurs réponses etc… pour vraiment pouvoir les appliquer correctement. C’est les meilleurs 900€ que j’ai dépensé dans une formation. Voici le lien du site où vous trouverez plus de renseignements:
https://www.functionalanatomyseminars.com/

Si vous avez des questions au sujet de cette formation je serai ravi d’y répondre du mieux possible. A très vite !

 

 

Jordan Orset

Jordan Orset

Certifié FRC Mobility Specialist du Dr Andreo Spina, animateur sportif, professeur de Pole Sports.

6 pensées sur “FRC Mobility Specialist, kesako? Retour de formation

  • 28 juin 2017 à 12:09
    Permalink

    Bonjour Jordan! Pourrais tu me conseiller de la lecture sur le sujet? Ça m’intéresse vraiment Beaucoup !

    Répondre
    • Jordan Orset
      28 juin 2017 à 19:09
      Permalink

      Bonjour Diana!
      oui si tu parles anglais, sinon ça risque d’être très compliqué car en France les programmes se basent sur des concepts totalement désuets, à part la bible de la condition physique, pas grand chose n’est à jour.
      Si tu parles anglais, tu peux dévorer le blog de Spina pour commencer: https://functionalanatomyblog.com/
      Les travaux de Gray Cook sont intéressants, bien que parfois un peu dépassés. Stuart McGill pour ce qui est de la colonne vertébrale est la pointure, bien que ses travaux soient souvent mal interprétés.
      Pour des concepts plus généraux liés au mouvement, Ido Portal sans hésiter. Et un de mes favoris pour ce qui est philosophie, qui s’applique aussi au mouvement, Nassim Nicholas Taleb.

      Tu as de quoi t’occuper un ou deux ans 🙂

      Répondre
  • 28 juin 2017 à 18:17
    Permalink

    C’est une très bonne nouvelle de voir que des systèmes solides comme celui du Dr Spina arrivent en France !
    Félicitations pour ta certification !

    Répondre
    • Jordan Orset
      28 juin 2017 à 19:03
      Permalink

      merci Vincent. En effet, pour notre part dans le milieu des Pole Sports et disciplines au poids de corps, c’est une véritable catastrophe qui va se produire si rien ne change, on fait un peu les tireurs de sonnette d’alarme depuis plusieurs années et son système est vraiment exactement dans notre idée, en bien plus poussé encore. Tu l’as suivi aussi?

      Répondre
  • Ping : Pourquoi vous devriez envisager d’arrêter de travailler votre souplesse ? – Le Blog Pole Sports System

  • Ping : Que faire Après une Blessure ? – Le Blog Pole Sports System

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *