Pour les pros : Gestion des Projets

Il y a quelques mois, je me suis rendue compte que je faisais un burnout. Pas le burnout qu’on utilise comme explication quand on est un peu fatigué et qu’on en a marre. Burnout = dépression qui a pour cause un trop plein de stress causé par le travail et la vie quotidienne. Pendant un peu plus d’un an, je me suis glissée dans cet état petit à petit. Plus rien ne me donnait vraiment de plaisir, je faisais de moins en moins de blagues, je riais de moins en moins, je disais de plus en plus à Jordan que j’allais tout arrêter, plus rien ne me semblait sensé. A la fin je m’imaginais partir seule et quitter mon homme et même ma famille. Bref, le bon gros burnout.

Alors que j’avais des difficultés financières, j’ai cherché du boulot. J’ai fait une formation d’un mois pour une enseigne de grande distribution. Et c’est là que ça a éclaté. Alors que je devais aller ouvrir la caisse un matin, je me suis cachée pour pleurer et j’étais en retard pour les clients. Le lendemain pareil. Je n’y suis ensuite plus retournée. Et c’est là que j’ai commencé à me poser des questions. Tirer vers le haut par Jordan, j’ai fini par allé voir ma médecin généraliste pour lui en parler. J’ai de la chance, après seulement un mois et demi de traitement j’ai remonté la pente et me suis sentie beaucoup mieux. J’ai pu alors comprendre ce qu’il s’était passé.

Entre autres, je me suis rendue compte que je me mettais beaucoup trop de pression pour réussir. Les difficultés financières n’aidant pas, je me suis sentie obligée de multiplier les projets. Je me suis submergée sous les charges mentales. Je commençais un projet, puis une idée me traversait l’esprit, alors je commençais un autre projet. Un projet se terminait, alors j’en commençais deux autres, histoire d’être sûre d’être bien occupée. Je n’ai pas gagné plus d’argent. J’ai gagné un burnout.

Grâce à ça, j’ai pu me rendre compte de certaines erreurs. Je gérais mal mes projets et mes priorités. J’ai donc commencé à mettre en place un agenda personnalisé pour ma gestion du planning et des priorités. Et j’ai commencé à mettre de l’ordre dans mes projets. J’ai mis en stand-by certains projets et j’en termine deux que j’ai commencé.

Pas plus de deux projets à la fois. Voici la règle. Une fois un projet terminé, je peux continuer un autre projet ou en commencer un nouveau, seulement un. Les autres projets sont au chaud en attendant leur tour, je n’ai plus besoin d’y penser. Moins de charges mentales, je suis plus sereine. Je ne me donne pas de date précise, moins de pression. A moins d’y être obligée.

Voici un petit document pour vous, il permet de lister les projets en cours, les idées de projets que nous avons pour le futur, de lister les projets dans un ordre de priorités (ce peut être une priorité liée à une date limite, des obligations particulières ou tout simplement parce que c’est le plus important pour nous). Les deux premiers deviennent alors ceux pour lesquels nous pouvons faire des actions à partir de maintenant. Et une fiche sert à lister les projets terminés, on peut dire que c’est la fiche de satisfaction.

Le document à télécharger : Gestion des projets

Peut-être utilisez-vous déjà une méthode existante pour gérer vos différents projets. Si c’est votre cas, vous pouvez partager avec nous votre expérience en commentaire.

Je vous offrirai aussi à la rentrée l’agenda que j’ai mis en place.

Lydie Antonucci

Lydie Antonucci

Passionnée par les mouvements du corps et les sports au poids de corps, enseignante de Pole Sports, je recherche, je partage et je donne des cours et des stages pour participer à notre évolution.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *